Paroles d'apprenants

Paroles de moniteurs

Paroles d'apprenants




Paroles de moniteurs

Joël raconte (Le Zèbre) :

  • "....il portait un pyjama rayé....'
  • "c'est quoi rayé?"
  • "rayé, eh bien c'est quelque chose avec des raies de couleur différente, comme un zèbre par exemple"

  • J'étais assez content de mon image de zèbre, car m'adressant à un public d'Africains, ils devraient savoir ce qu'est un zèbre;
    • "Joël, c'est quoi un zèbre?
    • "Quelqu'un peut-il expliquer à Sidibé ce qu'est un zèbre ?!!!! Personne ne sait ce qu'est un zèbre?!! non..."

    Black-out total, silence radio; ce soir le groupe est facétieux.. Comment pourrais-je croire que des Africains ne savent pas ce qu'est un zèbre ? C'est comme si un Lapon me demandait ce qu'est un renne !
    Enfin, puisque je suis là pour ça, décrivons un zèbre :
    • "Bien, un zèbre c'est comme un cheval blanc avec des rayures noires, ça y est vous voyez ce que c'est?"

    A priori non ,inversons les couleurs
    • "Un zèbre c'est comme un cheval noir avec des rayures blanches"

    Je n'ai pas plus de succès; dernière solution faire un dessin. J'ai un tableau blanc et un feutre noir : ça devrait le faire (possible sur un tableau noir avec des craies blanches). Je dessine péniblement un animal à 4 pattes, que je raye consciencieusement avec mon feutre noir.
    • "Voilà c'est ça un zèbre, c'est bon?"

    Devant moi, 10 apprenants de plus en plus dubitatifs et de moins en moins convaincus de mes capacités d'alphabétiseur...
    Eurêka! il y a des dicos dans le placard, je vais bien trouver une image de ce fichu animal. Sauvé par le petit Larousse à la page de Z (quel heureux hasard !) il y a une photo d'un troupeau de zèbres.
    • "Voilà Messieurs., un zèbre c'est ça et il est rayé; vous avez dû en voir en Afrique?"
    • "NON"

    Geneviève raconte (Questions/réponses) :

    E : Que t’a apporté cette expérience de monitrice d’alphabétisation ?

    G : Eh bien c’est assez vaste.. A force de fréquenter cette population on apprend petit à petit à connaître d’autres cultures : tous les préjugés tombent à l’eau.. On apprend des choses sur cette frange de la population qui est analphabète et dont on ignore les difficultés de vie.

    E : As-tu eu des doutes, des problèmes au cours de ton enseignement ?

    G : Il y a des problèmes bien sûr ! Le principal d’entre eux est qu’ils [les apprenants] attendent beaucoup de ces cours et nous [moniteurs] aussi.

    Mais le fossé qui nous sépare est énorme. Nos possibilités d’enseignement [à nous moniteurs], ainsi que leur vécu antérieur nous limitent dans le rapprochement de nos mondes : nous sommes vraiment sur deux planètes différentes.

    E : Quel est ton sentiment quant à cette expérience ?

    G : Ce rapport [apprenants/moniteurs] n’est pas superficiel. Dans la mesure où l’on s’investit, on apprend, et on tente de leur apprendre des choses utiles pour eux sans être sûr du résultat.

    E : Une belle expérience ?

    G : Belle mais dure.

    Retour aux paroles d'apprenants